Accompagner l'observation

Observer soi-même ce que l’on fait ne va pas de soi, et il n'y a pas vraiment de lieux où cela s’apprend.[1]

Or, les professionnels de l’institution ont une connaissance précise des besoins de leurs bénéficiaires et partenaires, auxquels il s’agit de répondre de manière adéquate.

Afin que le tutoré s’adapte à ces exigences, il est primordial de l’accompagner dans la pratique de l’observation de sa propre activité.
Ultérieurement, lors d’un échange constructif et respectueux, une prise de recul et une analyse des actions exécutées permettront de développer la réflexivité et la régulation du comportement de la personne en apprentissage.

L’observation peut se décliner de différentes manières :

  • auto-observation par la personne de sa propre activité ;
  • observation par le tuteur de l’activité de la personne ;
  • observations croisées (avec éventuellement appui de la vidéo).

Consultez l'outil Accompagner l'observation. 

[1] Certains établissements scolaires mettent toutefois en place des activités pour développer certains apprentissages liés à l’observation.