Accompagner l’évaluation formative et l’auto-évaluation

Trop souvent considérée comme l’étape finale d’un apprentissage, l’évaluation (du latin ex valuare, extraire de la valeur) devrait être considérée comme un processus qui traverse l’ensemble d’un apprentissage.

L’apprentissage concerne chacun tout au long de sa vie. Il permet « d'améliorer les connaissances, les qualifications et les compétences, dans une perspective personnelle, civique, sociale et/ou liée à l'emploi » [1].

L'évaluation permet à l’apprenant et au tuteur d’ajuster les manières de comprendre et d’agir pour répondre aux besoins des bénéficiaires, et pour assurer au mieux le développement de l’apprentissage lui-même ; elle marque la fin de celui-ci par un bilan.

Pendant le tutorat, l’apprenant doit pouvoir:

  • bénéficier d’une évaluation formative régulière, essentiellement analytique, se faisant à partir des difficultés et des progrès qu’il a rencontrés : correction les points faibles, mise en évidence des points forts.
    Elle peut parfois se réaliser « dans le feu de l’action », avec un retour immédiat sur les manières d’agir ; mais surtout dans des moments formalisés en cours de journée et/ou en fin de semaine, sans la présence des bénéficiaires et des collègues.
  • être de plus en plus activement impliqué dans son auto-évaluation, considérée elle-même comme une compétence en voie de développement.

Les outils d’évaluation formative fournis par les organismes de formation ou construits au sein du monde professionnel jouent un rôle important dans la dynamique d’(auto-)évaluation.
Ils définissent des critères et constituent symboliquement une référence externe, base d’échange pour l’apprenant et son tuteur ; ils font office de tiers dans leur relation, réduisant la culpabilité souvent induite par la pratique d’évaluation.

Si des difficultés d’apprentissage apparaissent, il est utile que le tuteur en réfère au responsable du tutorat (et, le cas échéant, au centre de formation) afin de « trianguler », de verbaliser ce qui ne va pas et de mettre en place des stratégies de remédiation pour aider l’apprenant.

Consultez l'outil: Assurer l’évaluation formative et faciliter l’auto-évaluation.

[1] Communication de la Commission européenne du 21-11-2001 : « Réaliser un espace européen de l’éducation et de la formation tout au long de la vie ».