Enjeux de l’accueil et rôle du tutorat

Trouver sa place dans une nouvelle équipe ne va pas de soi.

Pour devenir membre d’une organisation, la personne passe par une phase d’intégration qui lui permet d’en assimiler les caractéristiques.
C’est une période inconfortable : il faut faire face à des moments d’incertitudes, de stress, d’isolement ;  s’adapter à un nouvel environnement, des règles de fonctionnement, des spécificités.

Cela représente un travail conséquent avec quatre apprentissages principaux :

  • la connaissance de l’organisation ;
  • le travail au sein d’une équipe (avec des organismes partenaires extérieurs) ;
  • la réalisation du travail demandé ;
  • l’évolution de son identité.

Avec éventuellement un soutien extérieur (maître de stage, job coach…), le tutorat est un moyen de faciliter ces apprentissages.
Il permet de favoriser l’évolution de la personne en réduisant sa déstabilisation lors de l’entrée dans l’organisation, et l’aide à donner du sens aux situations rencontrées en lui fournissant les repères nécessaires.

Le processus du tutorat d’intégration peut être formalisé suivant ce diagramme de causalité.

Le tuteur est présent pour réduire la déstabilisation du nouveau travailleur lors de son arrivée dans l’organisation ; il lui donne des repères et l’aide à comprendre le sens des situations rencontrées.

D’après Hulin, A. : Le tutorat : un outil d’accueil et d’intégration des nouveaux salariés en entreprise. Université de Tours.
Consultable sur Studylibfr.com