Plus-values et enjeux du tutorat

Le tutorat a de nombreuses plus-values et enjeux.

Pour le tutoré

  • Faciliter l’acquisition des compétences spécifiques à un métier et à une organisation
  • Favoriser la réussite des parcours de formation
  • Développer l’estime de soi et l’auto-évaluation
  • Sécuriser les transitions professionnelles, en particulier l’insertion dans l’emploi
  • Bénéficier d’une relation de proximité bienveillante
  • Faciliter l’apport personnel de nouvelles pratiques professionnelles
  • Consolider le projet et l’identité professionnels

Pour le tuteur

  • Valoriser l’expérience professionnelle et l’ancienneté dans l’organisation
  • Questionner et prendre du recul par rapport à ses pratiques
  • Mettre à jour ses connaissances
  • Développer des compétences relationnelles et pédagogiques
  • S’ouvrir à de nouvelles collaborations dans l’organisation et avec des partenaires extérieurs
  • Diversifier les tâches en s’investissant dans une nouvelle fonction
  • Recevoir de la reconnaissance, via le mandat reçu de l’organisation et les effets du tutorat sur l’évolution des tutorés
  • Prendre en compte les aspirations à transmettre son expérience aux plus jeunes

Pour l’organisation

  • Faciliter les processus d’intégration et de formation et prévenir les départs précoces
  • Développer les compétences qui répondent spécifiquement aux besoins de l’organisation
  • Consolider la collaboration avec les organismes de formation
  • Contribuer à la gestion des âges et à la solidarité intergénérationnelle
  • Se prémunir contre la perte des savoirs en favorisant la transmission des savoirs professionnels
  • Constituer une réserve de recrutement
  • Faire réfléchir l’équipe sur ses pratiques
  • Favoriser le transfert des compétences au sein des équipes, ainsi qu’une culture de la formation (devenir une organisation apprenante)
  • Développer des actions concrètes en faveur de la diversité et de l’inclusion
  • Cultiver pour l’organisation une cohérence entre sa gestion interne et les valeurs liées à ses missions externes
  • Participer à l’amélioration du bien-être au travail des tuteurs et des tutorés
  • Veiller à l’existence des informations et des documents utiles pour le parcours professionnel de tous (profils de fonction, procédures d’accueil…)

Pour le secteur et la société

  • Améliorer la collaboration entre la formation et l’emploi
  • Lutter contre l’échec en formation
  • Renforcer les compétences permettant de remplir les missions du secteur
  • Sécuriser les parcours et les transitions professionnels
  • Concrétiser les politiques d’inclusion envers les publics dits à risque