Conclure un tutorat de formation

Marquer la fin d’un stage

L’accueil d’un stagiaire nécessite un investissement qui mobilise l’ensemble d’une équipe ; le stagiaire aura sans doute marqué chacun de ses membres, et aussi les bénéficiaires.
Il importe donc de ponctuer son départ.

L’évaluation sommative du stagiaire : en fin de stage

On considérera l’évaluation finale comme l’aboutissement d’un travail de plusieurs semaines qui a idéalement compris des moments réguliers d’auto-évaluation et d’évaluation formative (au moins chaque semaine).  
La question est dès lors davantage : « Comment oser dire les choses tout au long du stage ? que : « Comment oser dire les choses au moment de l’évaluation finale ? »
Cette étape décisive rassemble l’ensemble des acteurs concernés : stagiaire, professeur d’école et tuteur.

Si chaque semaine « les choses ont pu être dites clairement », et que les pistes d’amélioration proposées et la trace de ces échanges de points de vue sont conservés par l’élève et le tuteur, l’évaluation finale en sera d’autant facilitée ; pas de surprise de dernière minute…

Évaluation de la collaboration entre institution et organisme de formation

Pour les collaborations futures, il est utile de prévoir cette évaluation.

Plusieurs questions peuvent être abordées:

  • Quels sont les points forts à maintenir et les points à améliorer ?
  • Quels sont les critères fixés pour effectuer cette évaluation ?
  • L’institution a-t-elle un rôle à jouer dans le suivi de stage ?
  • Que prévoir quand un représentant de l’institution où le stagiaire a effectué son stage participe à l’évaluation d’une autre épreuve (ex. : examen de qualification) ?
  • Quelles règles déontologiques fixer (ex. : en cas de problèmes d’iniquité entre élèves) ?
  • Cela a-t-il un sens de « faire rattraper » les absences plusieurs mois après la fin du stage ?
  • Quelles alternatives existent-elles pour rencontrer les prescriptions légales en matière de stage pratique ?

Consultez l'outil: Évaluer : Le temps de faire le point.