Conclure un tutorat d'insertion

Et après l’emploi de transition ou en alternance ?

Les dispositifs d’alternance ou de transition professionnelle (CEFA, Emploi Jeune, PTP…) ont une durée limitée.

Par exemple, le dispositif « Emploi Jeune » en milieu extra-scolaire prévoit que le subventionnement du jeune cesse lorsqu’il atteint l’âge de 30 ans, pour permettre à d’autres de bénéficier de l’expérience d’emploi-formation.

Cette particularité peut susciter chez lui bon nombre de frustrations.
Certains ont alors tendance à se désinvestir de leur fonction au sein de l’institution à l’approche du terme du financement, sachant que leur contrat ne sera pas prolongé via un autre financement.

Comment accompagner le jeune face à cette transition ?

Du coté des Fonds sociaux

Des Fonds sociaux ont mis en place le conseil en évolution professionnelle (Evolutio) pour accompagner cette transition.

Du coté du tuteur

  • Dès le départ, le tuteur doit préciser au jeune qu’il bénéficie d’un contrat à court terme, et que ce dispositif représente une étape, un tremplin pour lui vers d’autres horizons professionnels.
  • Il doit veiller à ne pas lui faire de fausses promesses en faisant miroiter un éventuel poste au sein de l’institution.
  • L’évaluation finale, qui montre les points forts et ceux à améliorer, peut orienter le jeune vers des objectifs, des défis, avec une confiance en lui et un sentiment d’auto-efficacité [1] renforcés par le parcours réalisé et les feedbacks qu’il a reçus du tuteur.
  • En fin de contrat, il est important d’accompagner le jeune dans les différentes démarches qui pourront l’aider à vivre au mieux cette transition. Par exemple :
    • recherche d’emploi (aide à la rédaction d’un CV, d’une lettre de motivation…) ;
    • recherche de nouvelles formations (complémentaires ou non) ;
    • démarches administratives (vis-à-vis de l’Onem, du Forem, d’Actiris…).

[1] Le sentiment d’auto-efficacité est la croyance qu’a un individu en sa capacité de réaliser une tâche.
Plus grand il est, plus élevés sont les objectifs que la personne s'impose en s’engageant dans leur poursuite.
La théorie de l’auto-efficacité a été élaborée par le psychologue canadien Albert Bandura (fr.wikipedia.org/wiki/Auto-efficacité).