Connaître les publics tutorés

Avant de se lancer dans un projet de tutorat pour des nouveaux travailleurs, il est important de connaître le public visé.

Deux questions à se poser :

  • quel est l’écart entre la réalité professionnelle de l’organisation et celle du public accueilli ?
    Plus cet écart est grand, plus l’organisation s’informera au préalable des caractéristiques du public, afin d’adapter l’accompagnement proposé ;
  • le personnel de l’organisation est-il éloigné de la culture des personnes accueillies ? 

Quelques caractéristiques rencontrées chez les jeunes éloignés de l'emploi [1]

Expérience scolaire problématique

  • parcours scolaire discontinu et parfois chaotique ;
  • choix d'orientation fait par défaut ;
  • redoublement précoce ;
  • décrochage et échec scolaire.

Entrée dans la vie active non linéaire

  • périodes d'errance prolongées ;
  • difficultés de reprise d'études ou de formations ;
  • discriminations concernant l'emploi et le logement (en particulier pour les jeunes issus des immigrations extra-européennes).

Difficultés psychologiques et sociales

  • risque de développement de mécanismes d'autodévalorisation (en l’absence d’une insertion rapide) ;
  • confrontation à des privations matérielles, à l'isolement ou à la violence ;
  • tensions identitaires propres au début de l'âge adulte (parfois plus marquées pour les jeunes issus des immigrations extra-européennes).

[1] Voir : Lemaigre, T. Évaluation des Projets-Jeunes 2014-2016 des Fonds MAE et ASSS. Rapport final. CERSO (avril 2017).