Quelles étapes ?

Tutorat non-marchand tuteur tutrice tutoré étapes comprendre préparer accueillir accompagner évaluer conclure

 

Quelles sont les étapes du tutorat ?


Le tutorat est un accompagnement formatif contribuant activement à l’apprentissage. Quel que soit le type de tutorat, il y a 6 étapes distinctes et indispensables à la réussite de ce dernier. 

« C'est comme quand tu cuisines, tu dois avoir au minimum une recette et les ingrédients. Tu vas improviser aussi, bien sûr. Mais si tu dois aller acheter du beurre à la dernière minute, ton plat, tu vas certainement le brûler. »


Pour vous aider dans ces différentes étapes, deux solutions : 

  1. Comprendre le tutorat

« Le tutorat est un accompagnement des travailleurs dans la transmission et l’acquisition des compétences [sur le lieu de travail]. Un nouveau travailleur est mis en relation avec un travailleur plus expérimenté, qui sera chargé de l’accueillir, l’intégrer et lui transmettre les savoirs, savoir-faire et savoir-être nécessaires pour son bon fonctionnement. [1]»

L’idée générale du tutorat est simple. Il s’agit d’une rencontre entre deux personnes : l’une fait partie de l’institution et va accompagner l'autre, nouvelle ou non, dans son apprentissage en partageant ses connaissances.

« Comment manger un éléphant ? Une bouchée à la fois ! » 

  1. Le préparer

Suite à des expériences pilotes de tutorat menées par les Fonds sectoriels du non-marchand, les professionnels de terrain impliqués ont mis en évidence l’importance de traiter l’un à la suite de l’autre : la préparation générale et l’organisation concrète du tutorat.

  1. Accueillir les personnes tutorées

L’accueil est un moment crucial pour les personnes tutorées. Il s’agit là d’un temps marquant qui structurera la suite du tutorat. Soigner la séquence d’accueil permet aux personnes tutrices et à leurs collègues de développer un accompagnement plus qualitatif.

  1. Les accompagner

Construire une relation avec une personne tutorée demande de développer une confiance mutuelle. La personne tutrice pose un cadre avec bienveillance, pour permettre une progression. Elle essaie de comprendre la personne tutorée, est disponible pour répondre aux questionnements, développe une écouter active, l’accompagne dans l’analyse des faits sans porter de jugement, et la conseille sur les gestes propres au métier et la guide aussi pour que ses attitudes soient adéquates en développant ses compétences sociales en contexte de travail.
Accompagner au mieux est une tâche complexe mais possible. 

  1. Les évaluer

La personne tutrice n'est pas un enseignant pourtant elle est amenée à évaluer des savoirs, des compétences, des savoir-être et des personnes. Nombreuses sont les personnes qui ne sont pas à l'aise avec cet exercice. Voire pour qui cela peut même être déstabilisant.

Comment gérer les exigences des organismes de formation ? Suis-je vraiment légitime pour intervenir dans le parcours de la personne tutorée ?

  1. Conclure le tutorat

Tout processus comprend un début, un contenu et une fin. Cette dernière étape est généralement peu développée voire implicite. Pourtant, elle fait partie intégrante du tutorat. Les raisons sont diverses : manque de connaissance, manque de temps, volonté, ou sentiment d’illégitimité.



[1] Inspiré de Boumedian, N. et Laloy, D. Recherche-action concernant le tutorat dans la SCP 319.02 », Rapport final, février 2016, Cerso et Cerias pour le Fonds ISAJH.